Sauge blanche et plantes pour la fumigation

La sauge et d’autres plantes comme le foin d’odeur sont appréciées pour leurs bienfaits et vertus purificatrices, médicinales et apaisantes. Tu les trouveras ici sous différentes formes. En smudge (fagot ou torche), en vrac ou en bâton d’encens. Découvre avec nous ses formidables bienfaits.




Type d'encens
Senteur
Marque
Consistance
Provenance
Prix
CHF -
Trier par

La sauge, qu’est-ce que c’est ?

Il existe un grand nombre de sauges différentes. La plus connue et utilisée en fumigation est sans conteste la sauge blanche ou salvia apiana d’Amérique du Nord. Mais nous connaissons aussi, par exemple, la sauge bleue et la sauge du désert qui possèdent toutes des vertus et bienfaits similaires. Ces variétés proviennent principalement au Sud-Ouest des Etats-Unis et au Mexique mais affectionnent les zones sèches et les hautes températures de différents endroits du globe. Les sauges de nos jardins (sauge sclarée et sauge officinale) peuvent aussi être utilisées en fumigation. Ce sont des plantes médecines puissantes utilisés depuis la nuit des temps par les guérisseurs et guérisseuses en infusion, en cataplasme ou en fumigation lors de rites de purification et pour leurs vertus médicinales.

Différentes plantes à utiliser en fumigation

  • Le cèdre

    En fumigation, le cèdre apporte la joie, renforce la confiance et stimule l’intuition. Il est également utilisé pour chasser les entités malveillantes et inviter les entités bienfaisantes. N’hésite donc pas à l’utiliser pour invoquer tes guides et protecteurs. Il est très efficace pour éloigner les insectes volants comme les moustiques et les mouches. Mélangé à la sauge blanche, il a pour effet d’amplifier les bienfaits purificateurs de cette dernière.

  • Le foin d’odeur

    Le foin d’odeur est une herbe aromatique poussant principalement dans le Nord de l’Eurasie et de l’Amérique ainsi que dans les pays de l’Est. On l’appelle également avoine odorante ou herbe aux bisons car elle est très appréciée de ces derniers. Si tu es un amateur ou une amatrice de vodka polonaise, tu as eu l’occasion d’en trouver une tige dans chaque bouteille de Zubrówka, dont l’emblème est justement un bison. Mais ce n’est pas ici ce qui nous intéresse le plus! Le foin d’odeur a une délicieuse senteur vanillée et s’utilise beaucoup en fumigation. Il est toutefois aussi très appréciable en infusion pour soulager le rhume, la toux et les maux de gorge. . C’est une plante sacrée dans de nombreuses tribus amérindiennes. Elle est traditionnellement utilisée comme l’un des éléments les plus importants dans les cérémonies de guérison pour purifier et sanctifier un espace ou les personnes. Elle est un « bouclier » contre les « esprits maléfiques ». Elle attire les énergies bénéfiques et purifie les énergies.

  • L’eucalyptus

    La fumée d’eucalyptus, elle, a de puissantes vertus pour soulager l’appareil respiratoire et possède un effet fluidifiant sur les sécrétions bronchiques. Elle repousse également les moustiques. L’eucalyptus possède des bienfaits purifiants contre les microbes et les mémoires des maladies.

  • Le copal

    Brûler du copal aide à chasser les idées noires. Il a une énergie d’accueil et fluidifie les relations avec l’entourage. Son énergie est également celle du coeur et amène la bienveillance. Ses vertus sont également apaisantes et encourage la spiritualité.

  • L’arruda

    Les émanations d’arruda appellent la chance et conjurent le mauvais oeil. Elles ont des vertus protectrices et aident à l’ancrage.

  • La lavande

    Faire brûler de la lavande dans un lieu crée une atmosphère propice à la détente et à la relaxation. C’est la plante idéale en cas de choc émotionnel, d’anxiété, de deuil ou pour favoriser le sommeil.

Un smudge, qu’est-ce que c’est ?

Le terme “smudging” en anglais peut se traduire par “purification par la fumée”. Il est communément utilisé pour faire référence aux cérémonies des peuples autochtones au cours desquelles des herbes et des remèdes sacrés sont brûlés lors d’un rituel, pour une purge ou à des fins médicinales. Le smudge désigne donc le fagot ou la torche d’herbe aromatique utilisée pour la fumigation.

Quelles sont les différentes qualités disponibles sur le marché ?

  • La sauge blanche

    Appelée aussi salvia apiana. Salvia vient de salvare qui signifie sauver. Apiana est dérivé de apis qui signifie abeille. Ces dernières apprécient particulièrement cette variété.

  • La sauge noire

    L’armoise, qu’on l’appelle aussi herbe des rêves. C’est un excellent catalyseur pour les séances de divination.

  • La sauge bleue

    Bleue comme la couleurs de ses magnifiques fleurs qui durent tout l’été. La Shasta, très réputée chez les chamanes et poussant aux abords du mont Shasta, en Californie, est une variété de sauge bleue. Elle possède une énergie Yin particulièrement puissante.

  • La sauge verte

    Verte, hormin ou salvia viridis. Elle symbolise la puissance, la fougue et la jeunesse. Idéale pour regagner de l’énergie!

  • La sauge du désert

    Du désert ou du Texas, elle apporte l’énergie du renouveau.

Quels sont les bienfaits de la sauge ?

La sauge blanche, d’autres variétés et différentes plantes utilisées en fumigation ont de nombreuses vertus agissant aussi bien sur les plans physiques, psychiques et spirituels ainsi que pour la purification de l’atmosphère, des lieux, des objets et des personnes.

En fumigation elle possède des vertus et bienfaits proches de ceux du Palo Santo. On peut l’utiliser pour ses vertus relaxantes et améliorer les états dépressifs, l’anxiété et les troubles de l’humeur. Elle sera donc bénéfique lors de troubles du sommeil et pour lutter contre le stress et l’anxiété. Ces derniers ayant encore plus d’effets au moment du coucher. Elle est aussi connues pour favoriser la clarté d’esprit et la concentration. Elle est ainsi une formidable alliée des processus créatifs, lors de la prise de décisions importantes ou pour écarter le brouillard mental et se recentrer. Les guérisseurs et guérisseuses procédaient au rituel de la sauge en cas de dilemne spirituel et pour favoriser les énergies positives.

En fumigation, la sauge blanche et ses cousines libèrent également des ions négatifs qui aident à éloigner les ions positifs tels que les allergènes, les poussières et les moisissures ayant ainsi un effet bénéfique sur l’asthme, certaines allergies et sur la qualité de l’air. Ne confonds pas ici les ions négatifs et positifs avec les énergies négatives et positives. Ce sont deux choses bien différentes.

Parmis ses autres usages thérapeutiques et utilisations, l’on peut citer ses propriétés antivirales, antifongiques et antibactériennes. Elle permet de soulager les maux de gorge et la toux. Elle aide à réguler le cycle menstruel et soulage les douleurs qui y sont liées. Elle calme également les perturbations en lien avec la ménopause. L’armoise est du genre artemisia, qui tire son nom de la déesse Artemis, déesse de la chasse et des naissances, qui avait également pour rôle de protéger les femmes souffrantes. Grâce à ses propriétés anti-inflammatoire, elle est utilisée en cas de gingivite, de pharyngite, d’amygdalite ou d’aphte. Elle a un effet sur le système nerveux et agit efficacement en cas de fatigue, de vertiges et d’hypotension. Reconnue comme étant une plante digestive par excellence, ses vertus ne sont plus à prouver en cas de diarrhées, de douleurs abdominales et de vomissements. Elle est très puissante pour lutter contre la transpiration abondante.

Où, comment et quand utiliser les herbes aromatiques en fumigation ?

A l’instar du Palo Santo, la sauge est idéale pour purifier un lieu. A la maison, sur ton lieu de travail, dans une chambre d’hôte ou un Airbnb, elle amène une atmosphère relaxante et purifie les énergies négatives. A la suite d’un moment chargé en émotions négatives comme une dispute, un imprévu stressant ou une réunion tendue, elle permet de remettre les compteurs du lieu à zéro et repartir sur une base saine.

Se purifier avec un smudge amène clarté d’esprit et aide à la concentration. Si tu t’apprêtes à te lancer dans un processus créatif comme la peinture, la musique ou tout autre projet professionnel et d’activité familiale, elle est une alliée de taille.

La sauge permet de purifier tes pierres, cristaux ou tout autre objet de rituel. Certaines pierres ne peuvent pas se purifier à l’eau car elles risqueraient de se détériorer. Nous le rappelons, il est important de purifier régulièrement vos minéraux. Ils seront ainsi prêts pour être rechargés au soleil, à la pleine lune ou près d’une géode d’Améthyste. Elle purifie également tes plus beaux bijoux, ta lampe de sel, tes statuettes et accompagne merveilleusement ton autel pour tes rituels.

La salvia apiana et ses proches parentes amènent une atmosphère de clarté et de sérénité lors de tes rituels quotidiens, hebdomadaires ou pour les grandes occasions. Que ce soit pour le lever, le coucher, les moments d’intimité ou de sexualité et les massages, avant une naissance à la maison, une cérémonie mortuaire, un mariage ou une union sacrée, un rituel de premières menstruations ou saisonnier, sa présence est un atout et une aide précieuse.

Lorsque tu te sens envahi-e par le stress ou l’anxiété, pour te ressourcer dans un bain, avec un massage, une méditation ou une séance de sport, de danse ou toute autre activité thérapeutique. Avant un entretien d’embauche, une réunion d’affaire ou une négociation, pour garder l’esprit clair. Pour garder un haut taux vibratoire après une retraite spirituelle. Comme tu le vois, les occasions de mettre à profit ses innombrables vertus ne manquent pas.

Lors d’un rituel de fumigation, commence tout d’abord par t’assurer que le lieu dans lequel tu es est aéré pour permettre à la fumée chargée de négativité d’être évacuée. Allume ton fagot à l’aide d’un briquet, de la flamme d’une bougie ou d’une allumette. Laisse-le brûler quelques secondes avant de souffler gentiment sur la flamme.

Une fois la flamme de ton smudge éteinte et diffusant sa fumée, reste bien présent à toi-même et laisse les pensées parasites être accueillies sans t’y accrocher. Émets l’intention de purifier le lieu, la personne ou l’objet de ton rituel. Dépose ton fagot de sauge dans un contenant ne craignant pas la chaleur, comme un cendrier dédié à cet effet, une coupelle en terre cuite ou une coquille d’Ormeau par exemple.

Comment purifier sa maison ?
Déplace-toi avec ton smudge et diffuse sa fumée dans les pièces que tu souhaites purifier. Il est conseillé de commencer par la porte d’entrée et de procéder, si possible, dans le sens des aiguilles d’une montre. Pense à bien laisser se diffuser la fumée dans les recoins peu utilisés du lieu. C’est principalement à ces endroits que les énergies négatives s’installent. Comment purifier une pierre ou un objet ?
Tiens tes précieux bracelets, colliers, pierres ou autres objets au-dessus de la fumée quelques minutes. Veille à maintenir ton intention initiale. Pour les gros minéraux ou statuettes, dépose-les à côté de ton récipient et laisse la fumée se diffuser autour d’eux. Comment purifier les énergies d’une personne ?
Toujours avec une bonne qualité de présence dans l’intention de purifier, diffuse la fumée de la sauge autour de toi. Il est toutefois déconseillé de respirer directement la fumée. Évite également de le faire en présence de femmes enceintes, d’enfants en bas âge ou de petits animaux.

A la fin de ton rituel ou si celui-ci a simplement pour but de diffuser une odeur agréable, place ton contenant avec le fagot de sauge blanche, noire, bleue ou verte dans la pièce de ton choix. Laisse la fumée se diffuser. Mais garde-le sous surveillance tant qu’il est allumé.

Le rituel de fumigation est une pratique ancestrale et cette plante est depuis longtemps considérée comme sacrée, pense à transmettre ta gratitude à la plante en fin de cérémonie et à la remercier pour les vertus et bienfaits qu’elle t’apporte.

Comment utiliser la sauge blanche en vrac?

Un rituel ancestral de fumigation consiste à utiliser la plante en vrac disposée dans une coquille d’abalone et de disperser la fumée en agitant doucement une plume de rapace. Ce rituel représente les quatre éléments encore plus en profondeur. La flamme de l’allumette invoque le feu. La coquille d’abalone invoque l’eau. La cendre et la plante invoquent la terre. La plume de rapace et la fumée invoquent l’air. Nous nous permettons d’insister sur la douceur avec laquelle agiter la plume. Les feuilles en vrac sont plus volatiles qu’un smudge. Prends le temps et reste en présence pour ce rituel.

Les feuilles de sauge blanche peuvent également être dispersées sur le sol. Marcher ou s’asseoir dessus libère une odeur agréable et assure la purification du lieu.

Y’a-t-il des dangers ou des contre-indications à faire brûler des herbes aromatiques ?

Utilisée en fumigation, elles ne présentent pas de danger. Il s’agit toutefois d’un rituel de fumigation et donc, de faire brûler quelque chose, ce qui requiert une attention particulière, une surveillance permanente ainsi qu’une bonne aération des lieux. Le fait de respirer la fumée directe n’est aussi évidemment pas conseillé, spécialement pour les personnes ayant des troubles respiratoires.

Quelle est l’origine et l’histoire de la sauge ?

Elle était déjà reconnue comme étant une plante médicinale par excellence il y plus de 3500 ans. On en retrouve des traces sur des papyrus de l’ancienne Egypte ou elle était utilisée comme remède contre les démangeaisons. Elle s’utilisait comme l’un des ingrédients principaux de la préparation pour l’embaumement dans les tombes pharaoniques, et, ainsi, aucun pharaon égyptien ne pouvait passer le seuil de l’autre monde sans cette plante médicinale.

A l’époque d’Hippocrate, qui était considéré comme le père de la médecine, les soignants vantaient ses propriétés hémostatiques, fortifiantes et emménagogues. Les romains recommandaient la sauge pour ses propriétés chauffantes et astringentes ainsi qu’en cas de toux, d’enrouement, pour faciliter l’accouchement et combattre les ulcères. Ils la considéraient comme sacrée. Sa cueillette était ritualisée et toujours précédée d’une offrande en nourriture. Ils n’utilisaient que des vêtements propres ainsi qu’un couteau spécial qui n’était pas fait de fer afin que la lame ne réagisse pas lors de son contact avec la plante. Ils prenaient soin de laver leurs pieds avant la récolte. On en retrouve des traces sous le règne de Charlemagne, chez les celtes, de la Chine aux Amériques. Charlemagne avait une estime toute particulière pour cette plante. Il dictait à toutes les exploitations agricoles du pays de planter une centaine de plantes médicinales diverses parmi lesquelles la sauge avait justement la première place. La plante sacrée a probablement marqué toutes les civilisations connues et qui y avaient accès.


Continue la visite


© Toute reproduction complète ou partielle de ce contenu est interdite Plus d'infos


×

Informations concernant la loi sur le copyright

Il est interdit de copier et/ou de s’approprier le contenu de ce site web. Toutes copies, modifications ou reproductions du contenu sont permises uniquement avec le consentement écrit de l’auteur.

L’ensemble du contenu publié sur Kurma.ch est protégé par la législation de droit d’auteur et toute utilisation des textes et images sans autorisation est considérée comme une violation des droits d’auteur, des droits à la propriété ou des droits à l’image.


Liens utiles sur le copyright